24/07/1931 : Décès de l’abbé Émile Wetterlé.

Le germanophobe Émile Wetterlé est mort le 24 juillet 1931, à l'âge de 70 ans. Bien qu'ancien député au Landtag de Straßburg, Wetterlé a passé la guerre à comploter au Service de propagande français, contre son pays : l'Allemagne. Malgré que les trois-quarts des Feldgrauen Alsaciens-Lorrains aient été tués sur le front français, Wetterlé n'a eu... Lire la Suite →

1918 : Les «Sociétés de Paix» allemandes et la Question d’Alsace-Lorraine

A PROPOS D'UNE PETITION AU REICHSTAG Frontière suisse, 15 mai 1918 (d'un collaborateur particulier). Parmi les différentes pétitions adressées ces temps derniers au Reichstag allemand, une surtout mérite un intérêt tout particulier. Elle est datée du 17 février 1918 et porte les signatures de la Deutsche Friedersgesellschaft (Société de paix allemande), du Bund Neues Vaterland... Lire la Suite →

D’ Schnetzelbank

En Alsace, lors des fêtes familiales, un meneur de jeu accroche au mur un tableau sur lequel sont dessinés différents objets. Il existe de nombreuses variantes de ce texte. Bernard Guntz sur la photo, interprête une version différente que le texte ci-dessous.  Isch des net a schenes Lied ? Ja, des isch a schenes Lied !... Lire la Suite →

1918 : Marianne : mère ou mégère ?

Durant la période 1871/1918, Marianne est toujours représentée dans la propagande française comme une mère aimante espérant le retour de ses enfants alsaciens-lorrains. Après la guerre de 1914/18, dans la presse alsacienne, Marianne est toujours représentée comme une mégère liberticide, opposée à tout retour en arrière. Marianne est pour l'autonomie des régions sauf pour l'Alsace-Lorraine.... Lire la Suite →

1914 : Bombardements de Thann et propagande

Dès le début de la guerre de 1914/18, la ville de Thann est bombardée par l'artillerie française. La collégiale et la synagogue, tout comme de nombreuses maisons ont été gravement endommagées. Cela n'a pas empêché le Service de propagande de faire croire à la France et à ses alliés que les Alsaciens étaient ravis de... Lire la Suite →

1918 : Chasse aux maisons boches

Dès la fin de la guerre de 1914/18, les citoyens du Land Elsaß-Lothringen sont triés par l'occupant français (terme juridique officiel) selon des critères ethniques. Les Alsaciens-Lorrains considérés comme indésirables sont expulsés en plein hiver, manu-militari. Tous leurs biens sont séquestrés et vendus aux enchères : meubles, maisons, commerces, leurs économies sont saisies. Certaines familles... Lire la Suite →

1918 : Défilés militaires des Poilus

Pour expliquer/justifier les foules alsaciennes et mosellanes présentes lors des défilés militaires des Poilus, les uns parlent d'amour de la patrie retrouvée, les autres d'éblouissement tricolore. La densité des foules n'a rien à voir avec les sentiments supposés patriotiques des spectateurs, c'est tout simplement de la subjugation ou de la curiosité. Les mêmes photos de... Lire la Suite →

1917 : La question d’Alsace-Lorraine

Permettez à un Suisse qui a fait ses études en Alsace et qui y a de la parenté de jeter son mot dans le débat. Ce malheureux pays constitue un mélange ethnique assez curieux duquel ni la France ni l'Allemagne ne semblent vouloir ou pouvoir tenir compte. Il est à la fois profondément germanique et... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑