1909 : Exposition coloniale de Nancy

En sus du village alsacien, des villages arabe et sénégalais sont installés dans le parc sainte-Marie de Nancy. Ils sont peuplés de figurants qui se conforment à la vision française. On peut parler de zoos humains. Vision colonialiste courante dans la première moitié du vingtième siècle. Pour les organisateurs, l’Alsace est considérée comme une province volée à la France et non comme faisant partie de l’Empire.

Une maison alsacienne a même été démontée à Zutzendorf pour être remontée à Nancy. Environ 200 Alsaciens et Alsaciennes originaires de Engweiler, Geudertheim, Humspach, Oberseebach et Uhrweiler sont invités le temps d’un week-end. Les femmes ne correspondent pas à la vision stéréotypée distillée par la propagande française : robes rouges pas trop longues et grandes coiffes noires à cocarde tricolore. Les Alsaciens ne parlent même pas le français.

Les femmes ne correspondent pas à la vision distillée par la propagande : robes rouge pas trop longues et grandes coiffes noires à cocarde tricolore.

Carte postale mensongère, non conforme à la réalité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :