1918 : Pourparlers de Paix

Remarques de la délégation allemande Le deuxième point du discours prononcé à Mount Vernon le 4 juillet 1918 par le Président Wilson doit également être invoqué ici. Il débute ainsi : « Le règlement de toutes les questions : questions territoriales, questions de souveraineté, accords économiques, relations politiques doit se faire sur la base de la... Lire la Suite →

1919 : Efficacité de l’autonomie alsacienne

Les sénateurs constatent que le système centralisateur français est moins efficace que celui de son voisin allemand. « Enfin l’Alsace-Lorraine était parvenue, sous la domination allemande, à une sorte d'autonomie à laquelle notre conception unitaire de l'État répugne, mais qui comporte évidemment une plus grande célérité dans l'expédition des affaires.  A la tête du Reichsland se... Lire la Suite →

1932 : Hartmannsweilerkopf

Inauguration du Hartmannsweilerkopf le 9 octobre 1932 Ce monument est érigé à la mémoire des Poilus qui sont responsables de la mort des 3/4 des 50 000 Feldgrauen alsaciens-lorrains tués durant la guerre de 1914/18. Il est inauguré par le président de la République Albert Lebrun. Le discours est prononcé par le germanophobe général Armau... Lire la Suite →

Nous, les Vieux-Allemands d’Alsace !

 Juridiquement nos ancêtres alsaciens sont devenus français à l’avènement de la République le 22 septembre 1792. Plus tard encore pour ceux nés dans les territoires annexés ultérieurement par les Révolutionnaires. Sous l’Ancien régime Seul le roi peut délivrer des « lettres de naturalité » conférant aux « aubains » (étrangers vivant sur le territoire) la... Lire la Suite →

1918 : Propaganda

Les généraux français Gouraud, Castelnau et Hirschauer n'ont rien délivré. Ils ont envahi l'Alsace après le départ de l'armée impériale et avant la démobilisation de nos Feldgrauen le 1er décembre. On leur a dédié des rues, alors qu'ils sont responsables de la mort de 3/4 des 50 000 Alsaciens-Mosellans tués à la guerre de 1914/18.... Lire la Suite →

Les Feldgrauen d’Alsace-Moselle sont toujours des parias

Après avoir expulsé cent-mille citoyens du Reichsland Elsaß-Lothringen selon des critères ethniques, le gouvernement français s’en prend à la population autochtone par la négation de son Histoire, en imposant ses propres héros germanophobes. Il est utile de rappeler que durant la guerre de 1914/18, les Alsaciens-Mosellans ont servi avec honneur l’Allemagne, leur patrie et que... Lire la Suite →

1933 : Campagnes chauvines en Alsace-Lorraine

Lettre d'Alsace-Lorraine La préparation des esprits à la guerre est une grande préoccupation de l'impérialisme français. Aussi ne néglige-t-on pas les manifestations chauvines. Cela coûte cher ? Qu'importe les superprofits retirés d'Alsace-Lorraine par les capitalistes français et les impôts spéciaux ne sont-ils pas là pour régler l'addition ? L'essentiel est qu'on tienne en haleine la... Lire la Suite →

7/09/1914 : Aux soldats de France

Appel du va-t-en-guerre Wetterlé qui incite les soldats français à verser leur sang  pour annexer le Reichsland Elsaß-Lothringen. Toujours député au Reichstag, l’abbé Wetterlé, correspondant de journaux germanophobes y distille une histoire mensongère. Il sait que l'Alsace, selon les termes du Traité de Francfort, n'a pas été annexée mais « cédée pour l'éternité, en toute propriété à... Lire la Suite →

1926 : Manifeste contre les autonomistes

La fondation du Heimatbund (mouvement de défense de la Patrie), ainsi que la proclamation de son Manifeste, signé par 102 personnalités alsaciennes au printemps 1926 est un pavé dans la mare des germanophobes. (Le Heimatbund exige l'autonomie et le bilinguisme ainsi que le maintien de la langue ancestrale : l'allemand). Le Gouvernement français de Laval engage... Lire la Suite →

1870 : Siège de Straßburg

C’est une des dernières batailles à l’ancienne. La ville de Straßburg est entourée de solides fortifications, l’accès se fait par des portes fermées de ponts-levis.La muraille est obsolète parce que l’armement moderne permet de bombarder le centre- ville à plusieurs kilomètres de distance. 80.000 habitants sont pris en otages. 70 000 strasbourgeois, 10 000 réfugiés des... Lire la Suite →

Légendes historiques françaises en Alsace

Réaction du professeur Wilhelm Kapp de l'Université de Freiburg, ancien professeur à l'Université impériale de Straßburg, après l'inauguration du monument Turenne de Türkheim. « On sait que l'histoire et la légende sont très proches l'une de l'autre. Les frondaisons de la fantaisie politique entourent, ornent, élargissent et complètent sans cesse la réalité historique. Parfois cette sève... Lire la Suite →

1921 : Wetterlé et le problème des langues

Il faut toujours se méfier des élus qui portent un uniforme non-adéquat à l'exercice de leurs fonctions politiques. Toujours en robe, Wetterlé profitait de son aura d'homme d'église pour proférer des mensonges et contre-vérités sur l'Alsace. Il parlait au nom de tous ses habitants, qui selon lui haïssait l'Allemagne et voulaient tous REdevenir français (un... Lire la Suite →

Fuite des Alsaciens-Lorrains avant la guerre de 1870

Le Roman national raconte qu’à partir de 1871, des hordes d’Alsaciens-Lorrains ont fui leur terre natale pour échapper au service militaire allemand.  Les guerres napoléoniennes ont laissé de profondes meurtrissures dans les familles. La guerre de Crimée génère des désertions au sein des classes d’hommes mobilisables. De nombreux jeunes émigrent vers les Amériques. Le Gouvernement... Lire la Suite →

1651 : Expulsion des Juifs de Breisach

Lettre du 22 février 1651 de Louis XIV au gouverneur de la ville Tillardet : « Ne désirant pas souffrir que les Juifs demeurent dans Breisach, non plus qu'aux autres lieux de mon royaume, à présent que cette ville est unie à ma couronne, je vous fais cette lettre pour vous dire que je trouve bon... Lire la Suite →

1978 : Lettre au maire de Large-Rivière

le 8 juillet 1978, le Conseil municipal de Breitenbach (67) décide de franciser certains toponymes historiques de la commune. Quelques jours plus tard, les panneaux à l'entrée de la commune indiquent "LARGE RIVIERE"  Lettre au maire de Large-Rivière  Journal de Genève du 11 novembre 1978 Dans une lettre ouverte adressée au maire et au Conseil municipal de Breitenbach (qu'il... Lire la Suite →

24/07/1931 : Décès de l’abbé Émile Wetterlé.

Le germanophobe Émile Wetterlé est mort le 24 juillet 1931, à l'âge de 70 ans. Bien qu'ancien député au Landtag de Straßburg, Wetterlé a passé la guerre à comploter au Service de propagande français, contre son pays : l'Allemagne. Malgré que les trois-quarts des Feldgrauen Alsaciens-Lorrains aient été tués sur le front français, Wetterlé n'a eu... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑