1870 : Siège de Straßburg

C’est une des dernières batailles à l’ancienne. La ville de Straßburg est entourée de solides fortifications, l’accès se fait par des portes fermées de ponts-levis.La muraille est obsolète parce que l’armement moderne permet de bombarder le centre- ville à plusieurs kilomètres de distance. 80.000 habitants sont pris en otages. 70 000 strasbourgeois, 10 000 réfugiés des... Lire la Suite →

Légendes historiques françaises en Alsace

Réaction du professeur Wilhelm Kapp de l'Université de Freiburg, ancien professeur à l'Université impériale de Straßburg, après l'inauguration du monument Turenne de Türkheim. « On sait que l'histoire et la légende sont très proches l'une de l'autre. Les frondaisons de la fantaisie politique entourent, ornent, élargissent et complètent sans cesse la réalité historique. Parfois cette sève... Lire la Suite →

1921 : Wetterlé et le problème des langues

Il faut toujours se méfier des élus qui portent un uniforme non-adéquat à l'exercice de leurs fonctions politiques. Toujours en robe, Wetterlé profitait de son aura d'homme d'église pour proférer des mensonges et contre-vérités sur l'Alsace. Il parlait au nom de tous ses habitants, qui selon lui haïssait l'Allemagne et voulaient tous REdevenir français (un... Lire la Suite →

Fuite des Alsaciens-Lorrains avant la guerre de 1870

Le Roman national raconte qu’à partir de 1871, des hordes d’Alsaciens-Lorrains ont fui leur terre natale pour échapper au service militaire allemand.  Les guerres napoléoniennes ont laissé de profondes meurtrissures dans les familles. La guerre de Crimée génère des désertions au sein des classes d’hommes mobilisables. De nombreux jeunes émigrent vers les Amériques. Le Gouvernement... Lire la Suite →

1651 : Expulsion des Juifs de Breisach

Lettre du 22 février 1651 de Louis XIV au gouverneur de la ville Tillardet : « Ne désirant pas souffrir que les Juifs demeurent dans Breisach, non plus qu'aux autres lieux de mon royaume, à présent que cette ville est unie à ma couronne, je vous fais cette lettre pour vous dire que je trouve bon... Lire la Suite →

1978 : Lettre au maire de Large-Rivière

le 8 juillet 1978, le Conseil municipal de Breitenbach (67) décide de franciser certains toponymes historiques de la commune. Quelques jours plus tard, les panneaux à l'entrée de la commune indiquent "LARGE RIVIERE"  Lettre au maire de Large-Rivière  Journal de Genève du 11 novembre 1978 Dans une lettre ouverte adressée au maire et au Conseil municipal de Breitenbach (qu'il... Lire la Suite →

24/07/1931 : Décès de l’abbé Émile Wetterlé.

Le germanophobe Émile Wetterlé est mort le 24 juillet 1931, à l'âge de 70 ans. Bien qu'ancien député au Landtag de Straßburg, Wetterlé a passé la guerre à comploter au Service de propagande français, contre son pays : l'Allemagne. Malgré que les trois-quarts des Feldgrauen Alsaciens-Lorrains aient été tués sur le front français, Wetterlé n'a eu... Lire la Suite →

1918 : Les «Sociétés de Paix» allemandes et la Question d’Alsace-Lorraine

A PROPOS D'UNE PETITION AU REICHSTAG Frontière suisse, 15 mai 1918 (d'un collaborateur particulier). Parmi les différentes pétitions adressées ces temps derniers au Reichstag allemand, une surtout mérite un intérêt tout particulier. Elle est datée du 17 février 1918 et porte les signatures de la Deutsche Friedersgesellschaft (Société de paix allemande), du Bund Neues Vaterland... Lire la Suite →

D’ Schnetzelbank

En Alsace, lors des fêtes familiales, un meneur de jeu accroche au mur un tableau sur lequel sont dessinés différents objets. Il existe de nombreuses variantes de ce texte. Bernard Guntz sur la photo, interprête une version différente que le texte ci-dessous.  Isch des net a schenes Lied ? Ja, des isch a schenes Lied !... Lire la Suite →

1918 : Marianne : mère ou mégère ?

Durant la période 1871/1918, Marianne est toujours représentée dans la propagande française comme une mère aimante espérant le retour de ses enfants alsaciens-lorrains. Après la guerre de 1914/18, dans la presse alsacienne, Marianne est toujours représentée comme une mégère liberticide, opposée à tout retour en arrière. Marianne est pour l'autonomie des régions sauf pour l'Alsace-Lorraine.... Lire la Suite →

1914 : Bombardements de Thann et propagande

Dès le début de la guerre de 1914/18, la ville de Thann est bombardée par l'artillerie française. La collégiale et la synagogue, tout comme de nombreuses maisons ont été gravement endommagées. Cela n'a pas empêché le Service de propagande de faire croire à la France et à ses alliés que les Alsaciens étaient ravis de... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑