Légende alsacienne

NAPOLÉON AURAIT DONNÉ LE NOM PUMPERNICKEL AU CÉLÈBRE PAIN DE SEIGLE ALLEMAND…

Lors d’un séjour en Alsace, on a présenté du Pumpernickel à Napoléon. Il l’a goûté et dit : «C’est bon pour Nickel» (son cheval).

C’est une légende tenace en Alsace :

Le Pumpernickel est un ancien pain de seigle originaire de Soest en Westphalie.
La boulangerie Haverland créée en 1570 confectionne ce pain depuis 12 générations.
L’écrivain allemand Hans Jacob Christoph Grimmelshausen, né en 1622 à Soest, cite le Pumpernickel dans son livre « Simplicius Simplicissimus. Ce livre en partie autobiographique, publié en 1668, raconte les horreurs de la Guerre de 30 ans.

Par ©Gaerwer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :