10/01/1920 : Ratification du Traité de Versailles

Dans tous les traités de paix modernes, lors d’une annexion de territoire, ses habitants prennent automatiquement la nationalité de l’occupant. Le Traité de Versailles du 28 juin 1919, est rédigé de telle façon que seul le Land Elsaß-Lothringen devienne français mais pas ses habitants. 

Les citoyens du Land Elsaß-Lothringen sont de ce fait, sans-patrie et doivent faire des demandes individuelles de naturalisation pour acquérir la nationalité française. En cas d’acceptation, ils ne deviennent pas français mais alsaciens-lorrains avec effet rétroactif au 11 novembre 1918. 

Tous les citoyens du Land Elsaß-Lothringen, qu’ils aient fait une demande ou pas de naturalisation, peuvent être expulsés manu-militari de leur pays natal à n’importe quel moment. La France peut ainsi se permettre de trier la population selon des critères ethniques, s’accaparer des banques, industries, manufactures et commerces florissants. 

HEIMATLOS / SANS-PATRIE

Le 10 janvier 1920, jour de la ratification du traité de Versailles, le Land Elsaß-Lothringen est officiellement annexé par la France. Seuls ses habitants dont la demande de naturalisation a été acceptée deviennent français. Les autres habitants conservent leur nationalité alsacienne-lorraine et deviennent de ce fait sans patrie.

 Le 11 janvier 1920, Les Alsaciens-Lorrains non naturalisés ont le droit de demander la nationalité française Le nom du réclamant doit être alors affiché durant un délai d’un mois de manière à être porté à la connaissance du public et à susciter des oppositions fondées sur la moralité du déclarant au point de vue de ses sentiments à l’égard de la France. 

Les demandes de naturalisation n’ont pas eu le succès espéré puisque durant la période de 1919 à 1926, seuls 1505 Alsaciens-Lorrains ont demandé et acquis la nationalité française. (source Journal officiel)

NATURALISATION D’OFFICE

Par le décret du 10 août 1927, les citoyens de nationalité alsacienne-lorraine sont naturalisés français d’office. Le Gouvernement s’est aperçu que les garçons alsaciens-lorrains échappaient au service militaire. Cette loi concerne également de nombreux travailleurs étrangers, dont de nombreux italiens et polonais. 

Les naturalisés français par décret resteront des Français de seconde zone puisqu’ils devront produire un certificat pour bénéficier de la carte d’identité informatique.

Un commentaire sur “10/01/1920 : Ratification du Traité de Versailles

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :