1914/18 : Nothalten, ils étaient tous dans l’armée impériale

Durant la première Guerre mondiale, dix-neuf habitants du village de Nothalten en Alsace ont été tués lors des combats contre les Alliés. Quatorze sont morts en France et en Belgique, cinq sur le front Est. Ils étaient tous des Feldgrauen et ont servi leur patrie : l’Allemagne.

Le Roman national raconte que les Alsaciens Feldgrauen ont tous fait la guerre sur le Front Russe parce que les Allemands avaient peur des désertions.

Les relevés des registres d’état-civil prouvent le contraire :

Les Français et les Alsaciens se sont entre-tués durant la guerre de 1914/18.

Après l’Armistice, les combattants Feldgrauen alsaciens morts pour l’Empire sont considérés comme des victimes. Sur les monuments aux Morts d’Alsace il est interdit d’écrire « Morts pour la Patrie ». Seules sont autorisées des inscriptions comme « Aux victimes de la guerre » ou Nothalten à ses enfants ». Les prénoms des militaires comme comme ceux des civils tués lors des bombardements alliés sont obligatoirement francisés sur les monuments aux Morts. 

FAUX-POILUS 2018.jpg
Enfants de Nothalten (doc souvenir français)

En 2018, les enfants de Nothalten ont été manipulés. Pratiquement tous ont un membre de leur famille tué par les Alliés durant la première guerre mondiale. On a raconté aux écoliers des histoires mensongères sur leurs familles et leur village.

 Les enfants ont été déguisés en Poilus et emmenés sur des lieux de combats dans les Vosges pour participer à une cérémonie patriotique française. Cent ans après la guerre, les rancoeurs n’ont toujours pas disparu.

Relevés des registres de décès de Nothalten (archives départementales du Bas-Rhin)

  • BINNERT Eduard – 22 ans – 16/07/1918 – Villiers-Bretonneux (Somme)
  • BOHN Martin – 22 ans – 12/08/1917 – Balta Ratri
  • EBEL Emil – 28 ans – 11/11/1914 – Zandvoorde (Belgique)
  • FRANTZ Xavier – 21 ans – 25/08/1915 – Sagan (Pologne)
  • GERBER Josef – 20 ans – 20/11/1914 – Lodz (Pologne)
  • GUNTZ Anselm Heinrich – 33 ans – 17/1/1918 – Douai (Nord)
  • HERBRECHT Eugen – 44 ans – 20/10/1917 – Civraki
  • KEHR Theodor – 22 ans – 18/02/1915 – Perthes (Ardennes)
  • KIEFFER Alfons – 22 ans – 7/1//1915 – Ferme Terstille (Belgique)
  • Les Boches occupaient les fermes Terstille, Violette, Groote Hemme et Kleine Hemme et les relèves sur les passerelles branlantes émergeant légèrement de l’inondation, étaient dangereuses ». http://www.1914)1918.be/enfant_pupille.php
  • KIENTZ Julius – 19 ans – 5/07/1915 – bei Chruslauski
  • LOTZ Alfons – 21 ans – 30/08/1916 – Barleux (Somme)
  • LOTZ Franz Hermann – 30 ans – 4/05/1918 – Lazaret 26 Jarny (Lorraine)
  • MEYER Florentz – 21 ans – 11/11/1914 – Wytschaete (Belgique)
  • MONNET Hermann – 26 ans – 20/11/1914 – Lazaret 4 Cöln
  • MÜLLER Niklaus – 25 ans – 25/08/1914 – Raon l’Étape / Étival (Vosges)
  • SIGRIST Leon Eugen – 40 ans – 13/05/1918 – Saint-Nabor (Alsace)
  • WAEGELL Eugen – 28 ans – 15/12/1914 – Oostnieuwkerke (Belgique)
  • WAEGELL Luzian – 24 ans – 5/03/1915 – Verdun (Meuse)
  • WASSLER Konstant – 32 ans – 12/01/1917 – Ville sur Ancre (Somme)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :