Turenne le boucher de la plaine du Rhin

Turenne le boucher de Louis XIV, responsable de massacres en Alsace et au Palatinat a été transformé en héros du Roman national par les fascistes, les pétainistes et les républicains.

Métamorphosé en « Libérateur de Türkheim et de l’Alsace », Turenne fut comparé à Pétain & Clémenceau en 1918 puis à Leclerc en 1945.

Les admirateurs de Turenne, ont imposé une Histoire mensongère de l’Alsace en érigeant un monument à la gloire de leur héros à Türkheim, et parsemant la région de rue Turenne.

La mort lamentable de Turenne est transformée en fait héroïque.

Cette page est trop petite pour citer toutes les biographies mensongères de Turenne.

ALSATIA 3

 

 

TURENNE PH13

TURENNE PH5

TURENNE PH2

2 commentaires sur “Turenne le boucher de la plaine du Rhin

Ajouter un commentaire

  1. A propos de Turenne. Héro ? Criminel de guerre ?

    En 1635, les Francs-Comtois n’aimaient ni Richelieu ni Louis XIII, qui avaient jetés sur la Franche-Comté, 20.000 suédois commandés par le duc Bernard de Saxe-Weimar. Ils mirent à feu et à sang la Franche-Comté, les Francs-Comtois résistèrent aux français en se réfugiant dans les forêts.
    Que nenni, le 29 mars 1644, a lieu le dixième siège de Vesoul en Franche-Comté perpétré par les armées du Maréchal de Turenne. Il commandait l’armée des Vosges en remplacement du général de Guébriaut, ne voulait laisser derrière lui aucune place forte (Vesoul et Luxeuil). Le Maréchal fit démolir les fortifications de la ville de Vesoul, détruisit l’hôtel de Ville, pilla les titres et les archives, puis pilla le couvent des Annonciades avant de se rendre dans le Palatinat.

    A ce titre, Turenne est un criminel de guerre, au même titre qu’Henri IV qui ravagea la Franche-Comté en 1595, par des troupes lorraines en violant le traité de neutralité de la province. La Franche-Comté est une possession du roi d’Espagne, Philippe II, gouvernée depuis Bruxelles.

    Sources

    Louis Monnier, Histoire de la ville de Vesoul, Louis Bon, 1909

    Paul Delsalle, L’invasion de la Franche-Comté par Henri IV. Besançon, Cêtre, 2010.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :