1794 : Français de l’Intérieur

Dissertation sur la francilisation de la ci-devant Alsace.

Le jacobin Henri Rousseville, curé défroqué, exige des mesures énergiques contre le particularisme séditieux des Alsaciens. Dans sa Dissertation sur la francilisation de la ci-devant Alsace, il propose :

« J’ai vu avec satisfaction qu’une partie des familles patriotes envoyaient leurs enfants dans les contrées voisines où la langue française est usitée, et j’ai dit :

Pourquoi ne pas généraliser les choses ? Pourquoi ne pas faire une espèce de levée en masse de tous les jeunes citoyens et citoyennes de la ci-devant Alsace, et les placer pour un temps, et par réquisition, chez les Français de l’Intérieur. On en transplantera une bonne partie dans les lieux où il faudra qu’ils deviennent Français, et on laissera l’autre pour se franciser avec la colonie qu’on appellera de l’intérieur de la République ».

Il est à noter que Rousseville est la première personne à parler de « Français de l’Intérieur ».

Un commentaire sur “1794 : Français de l’Intérieur

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :