Strasbourg ville-lumière

Des soldats français qui entrèrent en Alsace en 1918, plus d’un fut stupéfait de découvrir partout l’adduction d’eau, le tout-à-l’égout, l’électricité, le téléphone, les caisses d’assurances sociales. L’Alsace avait en moins d’un demi-siècle connu une métamorphose. Comme si la France avait pris un demi-siècle de retard par rapport à cette partie d’elle-même qui lui avait été arrachée…
Les soldats français découvraient le monde moderne.

Alain Peyrefitte, le mal français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :