Mai 1914 : Le Gouvernement fédéral d’Alsace-Lorraine expulserait tous les résidents français.

Cette fausse nouvelle est très intéressante, parce qu’elle permet de comprendre le pouvoir de décision et la liberté du Gouvernement alsacien-lorrain. Le Land Elsaß-Lothringen a des pouvoirs importants, dont celui de police. Il est habilité à donner ou refuser des cartes de séjours.
« Gouvernement d’Alsace-Lorraine » est le terme exact employé tant en Allemagne qu’en France.

6/05/1914 : Fausses rumeurs circulant en France.

Selon des sources « absolument sûres » ou « bien informées », plusieurs journaux nationalistes français diffusent cette fausse information afin de semer la discorde : « Les permis de séjour ne seraient pas renouvelés par le Gouvernement, et les Français domiciliés en Alsace-Lorraine, seraient expulsés du pays dans les trois mois. Les officiers français, d’origine alsacienne seraient interdits de séjour ».

L’Administration aurait répondu à une personne demandant la prolongation de son titre se séjour : « Nous ne voulons plus de Français en Alsace-Lorraine ».

7/5/1914 : Démenti du Ministère d’Alsace-Lorraine.
On affirme au ministère d’Alsace-Lorraine, que la nouvelle suivant laquelle, le permis de séjour serait refusé à tous les Français résidant en Alsace-Lorraine, ne repose sur aucun fondement : Une mesure telle que l’expulsion de tous les Français d’ Alsace-Lorraine est, dit-on, irréalisable, et il n’est pas dans les intentions du gouvernement actuel de prendre des mesures qui auraient un effet aussi désastreux.

7/05/1914 : Dépêche de l’agence Havas de Berlin.
A l’Office des Affaires Étrangères de Berlin, on se montre très réservé au sujet des mesures prises par le gouvernement d’Alsace-Lorraine à l’égard des Français qui y sont domiciliés. On dit ne pas avoir de raisons de croire à un retrait général du permis de séjour de tous les Français, mais on ajoute qu’il est parfaitement possible que les autorités locales prononcent des expulsions d’individus par mesure de police intérieure, comme peuvent le faire tous les gouvernements confédérés, et qu’au surplus, à Berlin, on manque de détails précis sur cette affaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :