1673 : Alsace insoumise

L’Alsace passe du département des Affaires étrangères à celui de la Guerre.

Louis XIV pratique de grandes levées militaires pour intensifier la guerre et mater l’Alsace et le Palatinat rebelles. Malgré son traité d’amitié avec l’Empereur, il attaque les Villes Impériales du Zehnstädtebund.

24 février 1673 : Plainte des Villes Impériales au Landtag (Diète)

Les dix Villes ne laissant pas aux Arbitres le soin de faire le rapport de ce qui s’était passé, portèrent elles-mêmes leurs plaintes à la Diète en la suppliant d’engager l’Empereur de les soutenir dans les droits qui leur étaient acquis d’ancienneté, & qui leur étaient réservés par le traité de Munster. Cette démarche fut le signal qui annonça que les Villes, pour se soustraire à la Souveraineté du Roy n’oublieraient rien pour armer l’Empire contre la France. Cette prière qu’elles firent à l’Empereur était à proprement parler une invitation à entrer dans l’Alsace, où elles étaient prêtes à lui ouvrir leurs portes.

1673 : Rapport du duc de Navailles à Louis XIV    

Le Duc de Navailles que le Roy avait envoyé commander en Alsace au commencement de l’année mille six-cent-soixante-douze, n’eut pas beaucoup de peine à reconnaître combien cet esprit d’indépendance était nuisible aux intérêts du Souverain & le peu d’autorité qu’il avait dans la province.

« Il trouva, que ces Villes, qui se tenaient fort unies entre elles, avaient fait de très grandes provisions de bouche et de guerre ; qu’elles paraissaient fort peu disposées à recevoir les ordres de la Cour, et à s’y soumettre : enfin il apprit que leurs Députés aux Diètes travaillaient fortement à prendre des engagements absolument contraires à l’obéissance qu’elles devaient au Roy. Il avait commencé à reconnaître ces dispositions quelques jours après son arrivée dans la Province. Les Députés de ces Villes étant venus le complimenter, ceux de Colmar, qui portaient la parole, affectèrent, en lui parlant du Roy, de ne l’appeler jamais que leur Protecteur, à quoi ils joignirent quelques autres termes peu respectueux, & qui ne marquaient aucunement la soumission où ils devaient être. Cette affirmation d’indépendance était si marquée, que le Duc, tout modéré qu’il était en fut indigné & ne put s’empêcher de leur dire, que le Roy avait à leur égard des titres bien plus forts que celui qu’ils lui donnaient, & qu’ils devaient le regarder, non seulement comme leur Protecteur, mais encore comme leur Tuteur ; & continuant sur ce ton, il leur parla si vivement, que les Députés se jetèrent à genoux & lui demandèrent pardon. Depuis ces Villes avaient été moins ménagées, & peu après ceux de Colmar refusant de se tenir dans la soumission où ils devaient être, le Roy fit démolir leurs murailles, & les mit par-là hors d’état de nuire pendant la guerre. Ils furent infiniment sensibles à ce châtiment & ils eurent recours à l’Empereur qui ne fut pas fâché de pouvoir joindre leurs plaintes à celles de l’Électeur de Trêves & du Palatin. Quoique ce dernier fût tout-à-fait détermine à prendre des engagements contre la France, comme il n’avait pas encore conclu son Traité, il s’adressa au Roy, protestant de ses bonnes intentions, & le priant de vouloir bien faire réparer les dommages que ses Troupes lui avaient causés. Le Roy n’aurait pas été éloigné de lui accorder ce qu’il demandait, s’il avait cru pouvoir prendre confiance en lui ; il aurait même consenti volontiers à faire cesser les plaintes de l’Empereur, & à retirer entièrement ses Troupes des Terres de l’Empire, s’il avait pu à ce prix, prévenir la guerre qu’il voyait s’allumer dans toute l’Europe »

15 août 1673 : Louis XIV prend personnellement la tête d’une expédition en Alsace.

 Suite au rapport du duc de Navailles, Louis XIV ordonne de raser les murailles & fortifications des Villes Impériales du Zehnstädtebund.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :