1919 : Lamentations de l’abbé Wetterlé

L’abbé Wetterlé, germanophobe notoire se plaint dans les colonnes du Rhin Français de l’attitude des Alsaciens. Wetterlé est à l’origine de l’épuration ethnique en Alsace-Lorraine. Sur sa tombe figure cette phrase extraite de son testament : « Je n’ai eu que deux amours au coeur : l’amour de l’Église et l’amour de la France »

19/08/1919

L’abbé Wetterlé et Le Nouveau Rhin Français nous en ont appris de belles.

Une propagande anti-française frénétique sévirait en grand, paraît-il, en Alsace et en Lorraine, avec la tolérance et quelque fois même la complicité de l’administration. Des bureaux de poste de Strasbourg et de Mulhouse, partiraient ouvertement, dans des enveloppes toutes semblables pour être distribuées partout, des ballots de circulaires invitant les Lorrains et les Alsaciens à s’insurger contre leur retour à la France, et à réclamer leur neutralité.

Impossible, pour les fonctionnaires ou les magistrats de tout ordre, de n’avoir pas les yeux crevés par le caractère aveuglant de ces circulaires criminelles !

 Mais elles ne les offusqueraient pas toujours. Une censure postale, au surplus, existe bien dans ces pays, mais respecterait mystérieusement les circulaires en question !

Parallèlement à cette campagne neutraliste, et la renforçant, une campagne socialiste devait tout naturellement se mener aussi, et se poursuit, en effet, dans tout un pullulement de tracts envoyés par lettres. Et adressés à qui ? « A des fonctionnaires qu’on suppose disposés à les répandre autour d’eux » ! !

 Et que lit-on dans ces tracts, dont la diffusion serait ainsi confiée à une certaine partie de l’administration elle-même ?

Que la victoire de la France a « fait des Français des Alsaciens », mais que « personne ne leur a demandé s’ils le désiraient », qu’ils n’entendent pas « se soumettre à la France chauvine et capitaliste, et qu’ils n’ont pas « échappé à l’emprise du militarisme prussien pour se laisser fourrer dans l’uniforme du poilu, PAR LA CHÈRE MÈRE-PATRIE

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :