Les Alsaciens & les Lorrains sont des Allemands en 1830

Il y a une chose paradoxale : jusqu’à la guerre de 1870/1871, les Alsaciens & les Lorrains étaient des Allemands pour la France.
Ce n’est qu’une fois qu’ils sont redevenus officiellement allemands, qu’ils ont été plus ou moins considérés comme français.
En suivant ce raisonnement, cela fait moins de 100 ans que nous serions français.
Ou alors tout simplement comme nos ancêtres, nous sommes des Allemands vivant en France.

RAPPORT DE BOTTIN SUR LES PATOIS & DIALECTES

« L’allemand a continué d’être la langue de la Lorraine allemande (partie des départements de la Moselle, de la Meurthe) et sauf une petite portion de toute l’ancienne Alsace (départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin). Il paraîtrait y avoir eu en 1806 dans le département de la Moselle, 218.662 personnes de langue allemande, et dans le département de la Meurthe 41.795. Une seule commune alors de 609 habitants, était de langue allemande dans le département des Vosges ; enfin le département du Bas-Rhin avait de langue allemande 493.432 habitants et le département du Haut-Rhin 282.000 ; ensemble pour l’Alsace 775.432.

TOTAL DE LA POPULATION ALLEMANDE EN 1806

En 1806, dans les territoires qui font encore aujourd’hui partie du territoire français : 1.036.498.

TOTAL DE LA POPULATION ALLEMANDE EN 1830
De 1806 à 1830, il y a un accroissement de population d’environ 1/10e, et porterait sauf erreur, le nombre actuel des habitants de langue allemande, qui sont dans ces départements, à environ 1.140.000.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :