Il est indispensable que les Alsaciens parlent l’allemand !

Par M. Coqueugniot, ancien colonel de l’armée napoléonienne en 1820

Les Alsaciens, et notamment ceux qui sont de la croyance évangélique, lisent et écrivent presque tous dans la langue allemande : ce qui fait qu’ils sont très recherchés par les officiers généraux, les officiers supérieurs et ceux des diverses administrations , lorsqu’on guerroie en Allemagne.
Que n’aurois-je à dire, si je devois rappeler les services rendus par les habitans de l’Alsace dans les administrations de nos armées ! Cette province est vraiment nécessaire à la France. Les rois de la race qui nous gouverne, pour donner au royaume l’étendue ont réuni trente provinces aux quatre ou cinq que possédoit Hugues Capet qui est leur tige ; et on peut dire que de toutes ces provinces l’Alsace est la plus utile, tant par sa position géographique que par les services dont j’ai parlé dans cet article. Le besoin d’avoir des interprètes allemands, dans les troupes, ne seroit-il pas le motif pour lequel le gouvernement de France n’oblige pas les alsaciens à apprendre la langue françoise ?

Interprètes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :