Étienne Gerber arrêté par la Gestapo à l’âge de 14 ans

Le 14 juillet 1941, le jeune Etienne dépose un bouquet de fleurs au Monument aux Morts d’Ingersheim en chantant la Marseillaise.
Le jour même, il est dénoncé par un habitant de la ville et arrêté par la Gestapo. Etienne est envoyé à Schirmeck puis déporté au camp de concentration de Buchenwald. Il n’avait pas 15 ans.
Etienne est libéré par les Américains puis rapatrié le 21 avril 1945.
Il fait un pélerinage à Lourdes avant de mourir des séquelles de sa détention six mois plus tard le 15 octobre 1945.
Etienne Gerber a son nom gravé sur le Monument aux Morts d’Ingersheim.

Gerber Etienne lourdes

 


Archives municipales de Colmar – État des rapatries de guerre arrivés à Colmar en 1945/46 – PRISONNIERS ET DEPORTES TOUTES CATEGORIES

Boîte n° 300-01 – concerne 2007 personnes – par Doris KOHL – Colmar 2013

GERBER Etienne : Adresse exacte actuelle : 3 rue des Poilus – Ingersheim/Colmar

Date de rapatriement :21/04/1945Numéro de la fiche de rapatriement : 0.275.037 D

1ère adresse donnée aux services de rapatriement : Colmar Haut-Rhin

Date de la fiche : 23/07/1945

Destinataire des fiches : Médecin départemental des Prisonniers et Déportés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :