1793 / 1794 : La Terreur en Alsace

Alsaciens condamnés à mort pendant la Révolution

Le Roman national ne parle que des Alsaciens heureux d’être français et de la Marseillaise chantée à Straßburg chez le maire Dietrich. Il oublie de préciser que les Révolutionnaires l’ont assassiné. Durant les années 1793 et 1794, une centaine d’Alsaciens et d’Alsaciennes ont été guillotinés dont plusieurs maires, députés et généraux. Le saccage des églises est très mal vécu. Les prénoms des Alsaciens sont francisés contre leur gré, leurs patronymes sont déformés ainsi que les toponymes des localités.

Liberté, Égalité, Fraternité ou la Mort

101 Alsaciens condamnés à la guillotine

Condamnation à mort de Michael Günter (source AD67)
  • ADAM Winzenz – Huffendorf (Hagenau) – Contre-révolutionnaire – 19 sept. 1793
  • ANDRÉ Philipp – meunier à Ernolsheim – Distributeur de faux-assignats – 29 juin 1794
  • AUSEL Franz Mathias – Dambach – Contre-révolutionnaire – 2 déc. 1793
  • BADEMER Marcus – Geispolsheim – Corrupteur d’opinion publique – 5 nov. 1793
  • BERNARD Johann-Niklaus-Armand- Schletstadt – ex curé de Sankt-Peter – Distributeur de faux-assignats – 5 nov. 1793
  • BERTHOLDY Philipp – 30 ans – Marchand de fer à Weissenburg – Député du Bas-Rhin – condamné à mort pour avoir accepté une fonction publique après l’entrée du roi de Prusse – 2 juil. 1794
  • BEYSSER Johann-Michael – 40 ans – Rappoltsweiler (Ribeauvillé) – Chirurgien-major de l’armée française des Indes – Capitaine du régiment hollandais – Général de brigade de l’armée de l’Ouest – Conspirateur – Déjà frappé du glaive de la loi, pour dissoudre la représentation nationale et donner un tyran à l’état – 2 avril 1794
  • BIGENWALD Jacob – Officier municipal à Volschweiler (près Altkirch) – 22 nov. 1793
  • BLASS Mathias – 44 ans – Boquenheim – Administrateur du district de Bitche – Député de la Moselle – Conspirateur – 15 mai 1794
  • BODENHAUT Conrad – Geispolsheim – Député du Bas-Rhin – Corrupteur d’opinion publique – 5 nov. 1793
  • BÖFFERDING Peter – 32 ans – Weissenburg – Coiffeur à Lyon – Contre-révolutionnaire – 11 déc. 1793
  • BONNET Georg – Dossenheim – Condamné à mort comme espion – 17 fév. 1794
  • BRAUN Dominikus – Pfaffenheim – Contre-révolutionnaire – 1er janv. 1794
  • BUR Valentin – Officier municipal à Volschweiler – 3 déc.1793
  • DAURE Antony – Molsheim – Capitaine au 77e régiment – Condamné à mort comme traitre à la patrie par le tribunal criminel de la Charente-Inférieure le 28 nov. 1793
  • DERNOIS Peter – Ensisheim – Condamné à mort par contumace comme séditieux – Date inconnue
  • DIETLIN Sebastian – Volschweiler – Conspirateur – 3 déc. 1793
  • DIETRICH Friedrich – 45 ans – Maire de Straßburg – Convaincu de conspiration – 28 déc. 1793
  • DOSS Xavier – Ex-juge de paix – Oberenheim (Obernai) – Conspirateur – 5 déc. 1793
  • DURHEIMER Josef – Mertzweiler – Condamné comme chef d’attroupements – 23 sept. 1793
  • DURIG Leodogaric – Leymen – Émigré – 11 mai 1794
  • EDELMANN F – Musicien à Straßburg – 45 ans – Conspirateur – 17 juil. 1794
  • EDELMANN L – Fabricant d’instruments à Straßburg – 30 ans – Conspirateur – 17 juil. 1794
  • EHRMAN Ludwig – Receveur du prince de Hesse-Darmstadt à Bushweiler (Bouxwiller) – Conspirateur – 16 nov. 1793
  • ELLENBERGER En.Christian – Verosten ? (Bas-Rhin) – Receveur du prince Darmstadt puis receveur de la République – Contre-révolutionnaire – 19 fév. 1794
  • ESCHLANER Jacob – Procureur de Littenheim – Chef d’attroupements – 9 oct. 1793
  • FATLLER Xaver- Cultivateur à Oberschäffolsheim – Contre-révolutionnaire – 24 nov. 1793
  • FEIT Antony – Forestier à Bernhardsweiler – Fanatique Contre-révolutionnaire – 3 déc. 1793
  • FREDERIC Johann – né à Meistratzheim – Gardien de la tour d’Oberenheim – 3 déc. 1793
  • GALL Andreas – Vigneron à Scherweiler – Contre-révolutionnaire – 13 déc. 1793
  • GOBEL Johann-Baptiste – 67 ans – né à Thann – Ex-évèque de Paris – Évêque de Lydda – Vicaire général de l’évêque de Basel – Député de l’Assemblée constituants – Complice de Hébert, Clootz et autres frappés du glaive de la loi – 13 avril 1794
  • GOLAPP Georg – Cultivateur à Oberschäffolsheim – Receleur de prêtres réfractaires – 24 nov. 1793
  • GÜNTHER Michael – Schweinheim (Bas-Rhin) – Receleur de grains – 26 juin 1794
  • HAFFENUS Franz – Gressweiler – Chef d’attroupements – Condamné par contumace le 30 août 1793
  • HEIDENRECH Johann-Wilhelm – 54 ans – Weissenburg – Condamné pour avoir accepté une fonction publique du roi de Prusse – 2 juil. 1794
  • HEITZ Andreas – Maire suspendu d’Ernolsheim – Contre-révolutionnaire – 17 nov. 1793
  • HEITZ Andreas – Geispolsheim – Conspirateur – 5 nov. 1793
  • HELFFER Antony – Meistratzheim – Complice d’émeute – 22 oct. 1793
  • HELL Franz – 63 ans – Kirsenheim (Haut-Rhin) – Procureur général des États d’Alsace – Ex-constituant – Ancien grand-bailly de Landser – Syndic de la noblesse – Contre-révolutionnaire – 22 avril 1794
  • HESSEL Josef – Forestier – Epfig – Contre-révolutionnaire – 11 déc. 1793
  • HOBRICH / HOLLERICH Peter -57 ans – Horloger – Weissenburg – Député du Bas-Rhin – a accepté une fonction après l’entrée du roi de Prusse – 2 juil. 1794
  • HUBER Josef – Procureur de Momenheim – Contre-révolutionnaire – 19 sept. 1793
  • HUGEL Heinrich – Neusaarwerden – Chef d’atelier au magasin d’habillement des troupes – Prévaricateur – 24 nov. 1793
  • HUMANN Antony – Procureur suspendu – Ernolsheim – Député du Bas-Rhin – Fauteur de réfractaires – 17 nov. 1793
  • JOEGER Ignatius – Wettolsheim (Bas-Rhin) – Émigré – 4 mai 1794
  • KAUFFMANN Laurentius – Hattenheim – Contre-révolutionnaire – 17 sept. 1793
  • KEPPLER F – 77 ans – Syndic de l’Abbaye d’Andlau – Conspirateur – 17 juil. 1794
  • KESSLER Michael – Laboureur à Greisweiler – Contre-révolutionnaire – 27 nov. 1793
  • KESTLER Magdalena – Cuisinière à Niedermorschwihr – Contre-révolutionnaire – 12 nov. 1793
  • KUNTZ Salomea – Veuve – Domestique à Mittelbergheim – Conspiratrice – 5 déc. 1793
  • KUNTZ Theresa – Mittelbergheim – Conspiratrice – 5 déc. 1793
  • KRAUT Johann-Jacob – Maire suspendu – Ernolsheim – Corrupteur de l’esprit public – 17 nov. 1793
  • KUHN Ludwig – Juge de paix – Epfig – Contre-révolutionnaire – 11 déc. 1793
  • LEONHARD Antony – Prévôt suspendu – Oberschaeffolsheim – Conspirateur – 24 nov. 1793
  • LEVY Abraham – Marchand – Schwenheim – Falsificateur de comestibles – 15 nov. 1793
  • LEVY Baruch – Schwenheim – Distributeur de faux-assignats – 2 août 1794
  • MARTZ Maria-Nikaise – Laveuse – Straßburg – Receleuse de prêtres réfractaires – 2 juin 1794
  • MARTZ Catharina – Laveuse – Straßburg – Receleuse de prêtres réfractaires – 2 juin 1794
  • MASCULUS Georg – 42 ans – Négociant Weissenburg – A accepté des fonctions publiques auxquelles l’a promu l’agent du roi de Prusse – 2 juil. 1794
  • MAYTALER Jacob – Meunier à Obenheim – Contre-révolutionnaire – 20 fév. 1794
  • MEYER Bernhard – Nidermuspach (Haut-Rhin) – Condamné comme émigré – 27 juin 1794
  • MEYER Franz fils – Gresweiler – Chef d’émeute contre-révolutionnaire – 30 août 1793
  • MOREL Ferdinand – 45 ans – né à Straßburg – Ennemi du Peuple. En se rendant, l’agent de Brunswick, lors de son entrée sur le territoire français, en arborant la cocarde blanche, annonçant que les Prussiens étaient de bons garçons, et que dans peu, on verrait les Parisiens manger de la paille. – 17 juil. 1794
  • MÜLLER Franz-Josef – Straßburg – Contre-révolutionnaire – 5 nov. 1793
  • NAAS Johann-Klaus – Procureur de la préfecture de Hagenau – Introducteur et distributeur de faux-assignats – 6 nov. 1793
  • NUSS Jacob-Franz – Maire destitué Geispolsheim – Contre-révolutionnaire – 5 nov. 1793
  • NUSS Michael – Geispolsheim – Contre-révolutionnaire – 5 nov. 1793
  • OLIERY Peter – Horloger – Weissenburg – Contre-révolutionnaire servant la cause des Rois coalisés contre la République, par l’acceptation de fonctions publiques auxquelles il avait été promu par leurs agents – 2 juil. 1794
  • PALTY Franz – Straßburg – Soldat au 6 régiment d’infanterie légère – Émigré – 2 nov. 1793
  • PFEIFFER Franz – Illkirch – Condamné à mort le 9 nov. 1793
  • REYNER Franz – Beinheim – Député du Bas-Rhin – Distributeur de faux-assignats – 21 août 1794
  • RICHL – Maire de Kuttolsheim – Contre-révolutionnaire – 24 sept. 1793
  • RITTER Martin – Geispolsheim – Contre-révolutionnaire – 5 nov. 1793
  • RORBACHER Franz – Chapelier à Remlix (Haut-Rhin) – Contre-révolutionnaire – 21 sept. 1793
  • SCHANENBURG Franz – Colmar – Chef de légion – Contre-révolutionnaire – 25 nov. 1793
  • SCHLEGEL Josef – Illersweiler – Contre-révolutionnaire – 11 déc. 1793
  • SCHMINDER Antony – Juge de paix à Wasselnheim (Wasselonne) – Contre-révolutionnaire – Condamné par contumace – 9 sept 1793
  • SCHWAB Antony – Brumath – Condamné à mort comme traître – 27 déc. 1793
  • SCHINDLER Laurentius – Cultivateur à Oberschäfolsheim – Contre-révolutionnaire – 24 nov. 1793
  • SPIESER Dominikus – Boulanger à Obenrenheim (Obernai) – Contre-révolutionnaire – 3 déc. 1793
  • SPIESER Agatha – Meistratzheim – Contre-révolutionnaire – 11 oct. 1793
  • STIMPFLIN Ursula – Laboureur à Folgensburg – Distributeur de faux-assignats – 7 nov. 1793
  • SUBER Josef – Ippigheim – Contre-révolutionnaire – 23 nov. 1793
  • TROMPETER Antony – Huffendorff – Contre-révolutionnaire – 19 sept. 1793
  • ULMER Catharina – Épouse Pseiffer – Contre-révolutionnaire – 9 nov. 1793
  • VELTEN Johann – Laboureur à Reingeldorff – Instigateur d’émeutes – 8 oct. 1793
  • VENDLING Ignatius – Laboureur à Guemar – Contre-révolutionnaire – 4 déc. 1793
  • VENDLING Christian – Straßburg – Émigré – 23 oct. 1793
  • VURMSER David – Bollweiler – Contre-révolutionnaire – 23 janv. 1794
  • WEBERT Michael – 25 ans – Saverne – Libraire à Paris – A distribué et vendu des estampes contre-révolutionnaires – 20 avril 1794
  • WEINMARING Johann-Philipp – 40 ans – Molsheim – Commissaire-banquier à Paris – Conspirateur – 3 mai 1794
  • WENDELINWACK – Cabaretier à Zell (Bas-Rhin) – Receleur de prêtres – 11 déc. 1793, à contumace
  • WERNY Peter – Straßburg – Régiment de cavalerie – Concussionnaire – 22 nov. 1793
  • WESTERMANN Franz-Josef – 40 ans – Molsheim – Général de brigade – Convaincu d’avoir trempé dans une conspiration tendant à rétablir la monarchie, à détruire la représentation nationale et le gouvernement républicain – 5 avril 1794
  • WINTERBERGER Martin – Gresweiler (Haut-Rhin) – Instigateur d’émeutes – 30 août 1793 à contumace
  • WOLBERT Heinrich-Pie-Josef – Ex-vicaire à Straßburg – Réfractaire à la loi – 2 juin 1794
  • WOLBERT Laurentius – Cultivateur à Oberschäffolsheim – Contre-révolutionnaire – 24 nov. 1793
  • WOLFGANG-FRINDEL – Meistratzheim – Contre-révolutionnaire – 22 oct. 1793
  • YUNG G – 33 ans – Cordonnier à Straßburg – Chef de la faction Schoeder – 17 juil. 1794
  • ZIMMERMANN Jeremia – Marchand de chandelles – Straßburg – A vendu au-dessus de la taxe – 29 oct. 1793
  • ZUEMSTEIN Jacob – Journalier à Hegenheim – Distributeur de faux-assignats – 21 avril 1794

7 Alsaciens condamnés à la déportation

  • ECKERT Catharina – Orschweier (Haut-Rhin) – Condamnée à la déportation – 30 oct. 1793
  • HEIMGARNER Elisabetha – Orchweier – Condamnée à la déportation – 30 oct. 1793
  • KELLER Sebastian – Ammersweier – Condamnée à la déportation – 4 sept. 1793
  • UNCRER Reine – Orschweier – Condamnée à la déportation – 30 oct. 1793
  • VELTEN Thibault – Laboureur à Reingeldorff – Condamné à la déportation jusqu’à la paix, pour avoir frappé un officier municipal en fonction – 8 oct. 1793
  • VELTEN Josef – Laboureur à Reingeldorff – Condamné à la déportation jusqu’à la paix, pour avoir frappé un officier municipal en fonction – 8 oct. 1793
  • VITZBERGER Josef – Maire de Velschweiler (Haut-Rhin) – Condamné à la déportation – 3 déc. 1793

8 Sarrois condamnés à mort

La Sarre annexée par la France est rattachée au département de la Moselle. Saarlouis est rebaptisé Sarre-Libre. La République y exerce la terreur.

  • BOGARD Peter-Josef – 53 ans – Maire de Sarre-Libre (Saarlouis) – Administrateur du département de la Moselle – Conspirateur – 13 juin 1794
  • HAUTZ Johann-Sebastian – Juge de paix – Sarre-Libre – Contre-révolutionnaire – 25 fév. 1794
  • HENRY Jacob-Casimir – 40 ans – né à Sarre-Libre – Député de la Moselle – Ex-curé constitutionnel – Conspirateur – 25 fév. 1794
  • KLEIN Johann -Sarre-Libre – Ex-vétéran – Condamné à mort comme émigré – 20 août 1794
  • SCHARFF Johann-Peter – 66 ans – Marchand – Condamné à mort comme conspirateur – 25 fév. 1794
  • SCHMIT Barbe – Veuve Galhau – 39 ans – Sarre-Libre – Conspiratrice – 23 fév. 1794
  • SCHMITH Wilhelm – 80 ans – Chamoiseur – Sarre-Libre – Conspirateur – 25 fév. 1794
  • WAGNER Michael – 43 ans – Sarre-Libre – Ex-administrateur du département de la Moselle – Complice d’une conspiration en suspendant l’exécution des lois relatives au biens provenant des religieux – 6 mai 1794

Source : Prudhomme, Louis-Marie (1752-1830). Histoire générale et impartiale des erreurs, des fautes et des crimes commis pendant la Révolution française.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :