1919 : Falsification de l’Histoire

La Délivrance, œuvre d’Émile Oscar Guillaume à été proposée par le journal « Le Matin » à des « villes martyres ayant subi l’occupation allemande ». Deux villes belges et six villes françaises ont accepté ce cadeau. Il s’agit de Bruxelles et Liège, Amiens, Lille, Mézières, Reims, Saint-Quentin et Verdun.

Jusqu’à la ratification du traité de Versailles le 10 janvier 1920, Colmar, Metz et Straßburg, sont des villes allemandes. Situées loin des zones de combats elles ne sont pas des villes martyres.

Les francophiles maires de Colmar, Metz et Straßburg qui ne sont pas concernés ont également demandé une statue de la Délivrance.

Le 10 novembre 1919, lors de l’inauguration de la statue de Straßburg, le maire de la ville, Peirotes, pleure misère, « les Strasbourgeois étaient opprimés à cause de la censure ». Celle-ci était omniprésente dans tous les pays en guerre.

Photo Alsaciae : statue de Colmar

2 commentaires sur “1919 : Falsification de l’Histoire

Ajouter un commentaire

  1. Très belle photo de l’œuvre du sculpteur Emile GUILLAUME (1867-1954). Cette statue se trouve également à Nantes et à Londres. Lors de son inauguration à Londres, le 20 octobre 1927, David Lloyd Georges déclara qu’elle était « l’une des plus belles sculptures des temps modernes » et le quotidien « Evening News » écrivit qu’elle était « la statue la plus remarquable de Londres ». Bien cordialement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :