1870 : Bataille de Reichshoffen

La bataille dite de Reichshoffen s’est déroulée à Woerth le 6 août 1870 et s’est soldée par la victoire des Prussiens contre l’armée du général Mac-Mahon, futur président de la République. Les cuisantes défaites sont transformées en brillants faits d’armes par les livres d’Histoire et les chansonniers :

C’était un soir à la bataille de Reichshoffen, Il fallait voir les cavaliers charger. Ils étaient là dans la plaine, le sabre au clair, le pied à l’étrier. Attention cavaliers chargez !

Au soir de la bataille, l’armée française est en fuite vers les villes de Haguenau et Strasbourg qui sont submergées par des soldats en déroute, parfois sans armes et des charrettes de blessés couverts de sang et de boue.

« L’aile droite des combattants français fut coupée; un lâche cria : Sauve qui peut ! Et bientôt la route trembla sous le pas des chevaux que des milliers de cavaliers lançaient ventre à terre vers la ville de Hagenau. Hussards, cuirassiers, artilleurs, turcos, zouaves, chasseurs à pied, chacun avait sauté sur le premier cheval qu’il avait pu saisir, et la bande tout entière galopait avec fureur, en poussant des cris et en hurlant sur son passage aux populations affolées: «Les Prussiens! Les Prussiens ! »  Quel spectacle horrible que des soldats en fuite»[1]

[1] FISCHBACH Gustave

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :