Tombe François Nicolas Joseph KLIE

2 commentaires sur “Tombe François Nicolas Joseph KLIE

Ajouter un commentaire

  1. François-Nicolas Joseph KLIE

    Colonel d’artillerie, héros des campagnes de la Révolution et de l’Empire, commandant de la garde nationale à Colmar en 1848. Né à Delle en 1778, issu d’une famille de juristes, officier d’artillerie, François Nicolas Joseph Klie se distingua très tôt. Sous-lieutenant dans l’armée de Sambre-et-Meuse de 1796 à 1797, puis lieutenant au 4e Régiment à cheval de 1797 à 1803, il participe à la campagne d’Italie dans l’armée d’Italie et l’armée de Naples et y sera blessé. Capitaine au 5e Régiment à cheval de 1803 à 1812, il fera les campagnes d’Allemagne (1803-1806), attaché à l’arsenal de Metz puis de Mayence, et d’Espagne (1807-1808), directeur de l’Arsenal de Madrid et du parc général des armées, dans la Grande Armée et l’armée d’Espagne. Chef de Bataillon d’Etat-Major dans la Grande Armée de 1812 à 1815, commandant l’artillerie de la 5e division du 1er Corps pendant la campagne de Russie (1812-1813), puis celle de la division du 1er Corps à Stettin, blessé à la bataille de la Moskowa (1812) et à celle de Wuisma, il participe à la bataille de la Bérésina (1812) puis à la défense de Stettin dans l’armée d’Allemagne (1813-1814) où il sera fait prisonnier de guerre.

    Rentré en France en 1814, il sera nommé commandant de l’artillerie à Belfort (1815) où il se marie avec Caroline Gérard (1816) qui lui donnera quatre enfants. Lieutenant-colonel en 1820, colonel d’artillerie en 1828 et inspecteur des Fonderies à Paris (1821-31), il commandera la Garde nationale à Colmar en 1848, ville où il décédera et sera inhumé en 1853. Chevalier de la Légion d’honneur en 1811, officier en 1812 et commandeur en 1838, le colonel d’artillerie François Klie totalise 15 campagnes en 21 ans, 8 mois et 10 jours de services. Il s’était notamment distingué à Vaprio, Alexandrie, Tartonne et Novi, Marengo et Naples, Ulm et Austerlitz, Iéna et Saragosse, Wagram, Wuisma, La Moskowa et la Bérésina, batailles dont certaines sont gravées sur sa tombe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑