1948 : Fresque de la salle des Catherinettes de Colmar

Durant toute l’année 1948, avec la bénédiction des autorités civiles, militaires et religieuses, toute l’Alsace célébrait la première annexion française (1648 Traité de Westphalie). Même les Républiques de Straßburg et de Mülhausen ainsi que les villes libres du Zehnstädtebund (Décapole) non concernées, participaient à cette mascarade appelée « Tricentenaire français ». Impossible d’y échapper sous peine d’être traité de mauvais français, voire de Nazi.

À cette occasion, le peintre parisien Gérard Ambroselli a réalisé une gigantesque fresque dans la nef de l’ancienne église des Catherinettes de Colmar. Cette peinture est sensée résumer l’histoire de l’Alsace. On y voit à droite Turenne le boucher de la plaine du Rhin accueilli par la ville de Türkheim dont il a fait massacrer une partie de la population.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :