Charles de Gaulle était-il général ?

Oui durant trois semaines. Nommé général le premier juin 1940, à titre temporaire, pour la durée de la guerre, sa promotion a été annulée le 22 juin 1940 par décision ministérielle. Le lendemain de Gaulle a été mis à la retraite par mesure disciplinaire.

1er juin 1940 : De Gaulle est nommé général de brigade à titre temporaire.

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE ET DE LA GUERRE – ETAT-MAJOR GENERAL DE L’ARMEE (1ère section.)

PROMOTIONS A TITRE TEMPORAIRE.

Par application du décret du 4 octobre 1939 relatif aux nominations et promotions à titre temporaire pendant la durée de la guerre, ont été promus, pour prendre rang au 1er juin 1940 :

  1. le colonel d’infanterie breveté d’état-major Martin (Henry-Jules-Jean-Maurice).
  2. le colonel d’infanterie Besse (Jean-Joseph-René).
  3. le colonel d’infanterie breveté d’état-major Durand (André-Joseph-Adrien).
  4. le colonel d’infanterie breveté d’état-major Mast (Charles-Emmanuel).
  5. le colonel d’infanterie breveté d’état-major de Gaulle (Charles-André-Joseph-Marie).
  6. le colonel d’infanterie breveté d’état-major Mesny (Gustave-Marie-Maurice).
  7. le colonel d’infanterie breveté d’état-major Buisson (Louis). (J.O. du 26/05/1940)

5 juin 1940 : De Gaulle est nommé sous-secrétaire d’État

Le Président de la République française décrète:

Art. 1er. — M. le général de Gaulle est nommé sous-secrétaire d’État au ministère de la défense nationale et de la guerre.

Art. 2. — Le président du conseil, ministre de la défense nationale, de la guerre et des affaires étrangères, est chargé de l’exécution du présent décret.

Fait à Paris le 5 juin 1940. Albert Lebrun.

Par le Président de la République: Le président du conseil, ministre de la défense nationale, de la guerre et des affaires étrangères, Paul Reynaud. (J.O. du 6/06/1940)

15 juin 1940 : Les troupes allemandes franchissent le Rhin par bateaux.

16 juin 1940 : Sans ordre de mission, de Gaulle rejoint Londres.

De Gaulle est considéré comme déserteur, il était vexé ne pas avoir été nommé ministre.

18 juin 1940 : Appel à la résistance de Charles de Gaulle a Londres.

 22 juin 1940 : Signature de l’Armistice.

 22 juin 1940 : Par mesure disciplinaire, de Gaulle est rétrogradé.

Il redevient colonel d’infanterie, cela ne l’empêchera pas de porter l’uniforme de général.

 MINISTÈRES DE LA DÉFENSE NATIONALE ET DE LA GUERRE – ETAT-MAJOR GENERAL

Par décision ministérielle du 22 juin 1910, la promotion au grade de général de brigade à titre temporaire de M. le colonel d’infanterie breveté de Gaulle (Charles-André-Joseph est annulée.  (J.O. du 24/06/1940)

23 juin 1940 : Par mesure disciplinaire, de Gaulle est mis à la retraite.

INFANTERIE – ADMISSION A LA RETRAITE – ARMÉE ACTIVE.

Par décret en date du 23 juin 1940. M. le colonel d’infanterie breveté d’état-major de Gaulle (Charles-André-Joseph-Marie) est admis d’office à la retraite, par mesure de discipline. (J.O. du 24/06/1940)

10 juillet 1940 : PHILIPPE PÉTAIN EST ÉLU CHEF DU GOUVERNEMENT

 2 août 1940 : Charles de Gaulle est déchu de la nationalité française.

Nous, Maréchal de France, chef de l’État français,

Sur le rapport du garde des sceaux, ministre secrétaire d’État à la justice,

Vu l’article 1er de la loi du 23 juillet 1940 portant que tout Français qui a quitté le territoire français métropolitain, entre le 10 mai et le 30 juin 1940, pour se rendre à l’étranger sans ordre de mission régulier émanant de l’autorité compétente ou sans motif légitime, sera regardé comme ayant entendu se soustraire aux charges aux devoirs qui incombent aux membres de la communauté nationale et, par suite, avoir renoncé à la nationalité française, qu’il sera en conséquence déchu de cette nationalité par décret rendu sur le rapport du garde des sceaux, ministre secrétaire d’Etat à la justice, et que cette mesure prendra effet à partir du jour fixé par le décret. Décrétons :

Art. 1er. — Est déchu de la nationalité française, à dater du 2 août 1940 : M. de Gaulle (Charles-André-Joseph-Marie), né le 22 novembre 1890 à Lille (Nord).

Art. 2. — Le garde des sceaux, ministre secrétaire d’État à la justice, est chargé de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel.

Fait à Vichy, le 8 décembre 1040. Ph. Pétain.

Par le Maréchal de France, chef de l’État français: Le garde des sceaux, ministre secrétaire d’État à la justice, Raphael Alibert. (J.O. du 10/12/1940)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :