1914/1938 : Tentative de mise au pas du Peuple alsacien

010
Revue « Das Narrenschiff » années 1930
Par ©Gaerwer

1871-1914

L’ALSACE EST DEVENUE UNE RÉGION RICHE ET PROSPÈRE

L’Alsace était une des plus pauvres régions françaises avant 1870, en 1920 elle sera une des plus riches. Agriculture, maraîchage, commerce & industries florissants.Voies de communication agrandies et rénovées. Lois de protections sociales les meilleures au monde.

26/06/1914

ASSASSINAT DU PRINCE-HÉRITIER AUTRICHIEN FRANZ FERDINAND À SARAJEVO
L’archiduc Franz Ferdinand et sa femme Sophie von Hoenberg son assassinés par le nationaliste serbe Gavrilo Princip. Ce meurtre déclenchera la 1ère guerre mondiale qui fera 8 millions de morts.
01/07/1914
ASSASSINAT DE JEAN JAURÈS (hostile à la guerre) par R. Villain
 23/07/1914
ULTIMATUM DE L’AUTRICHE À LA SERBIE
28/07/1914
ULTIMATUM DE L’AUTRICHE À LA SERBIE
 28/07/1914
DÉCLARATION DE GUERRE DE L’AUTRICHE-HONGRIE À LA SERBIE
01/08/1914
 MOBILISATION GÉNÉRALE DANS LE REICHSLAND,

220.000 Alsaciens-Lorrains sont enrôlés

MUSTERUNG
Conseil de révision, année 1900
 03/08/1914
L’ALLEMAGNE DÉCLARE LA GUERRE À LA FRANCE
220.000 Alsaciens sont mobilisés dans l’armée allemande. Première guerre moderne dans toute son horreur : tranchées, chars d’assaut, avions de combat, gaz mortels.
07/08/1914
INCURSIONS MILITAIRES FRANÇAISES EN ALSACE
L’armée française envahit la majeure partie de l’Alsace située au sud du Landgraben.
Les troupes arrivent à Mülhausen, Colmar, Thann.
Entre 10.000 et 15.000 Alsaciens ont été raflés dans les zones de combats et enfermés en camp de concentration. Les civils alsaciens sont suspects, la seule possibilité d’en sortir était de s’engager dans l’armée française.
L’abbé Wetterlé et Jean-Jacques Waltz dit Hansi « anti-boches » selon leur dire, ont activement participé à ces comités d’épuration illégaux.
24/08/1914
CONTRE-OFFENSIVE ALLEMANDE
L’armée française est repoussée.
25/08/1914
LIGNE DE FRONT STABILISÉE ENTRE L’ALLEMAGNE & LA FRANCE
Durant toute la guerre, le front est stabilisé sur une ligne de Pfeterhausen, Altkirch, Thann, le Hartsmannwillerkopf, Münster, le Hoernleskopf, et le col du Bonhomme.
05/09/1914
VISITE DE JOFFRE A THANN ou LE BAISER DE JUDAS

judas

1914-1920
ÉDIFICATION DE 70 CAMPS DE CONCENTRATION EN FRANCE
En 1914, entre 10.000 et 15.000 Alsaciens ont été raflés dans les zones de combats et enfermés en camp de concentration. Les civils alsaciens sont suspects, la seule possibilité d’en sortir était de s’engager dans l’armée française. En cas de refus, ils étaient maltraités.
Ont également été enfermés les ressortissants civils hommes femmes et enfants, des pays ennemis ou neutre présents en France.
De nombreuses personnalités on été internées dont Albert Schweitzer, Pabst.
1915
STRASSBURG : DÉBUT DU SAUVETAGE DE LA FLÈCHE DE LA CATHÉDRALE  par l’architecte Johann Knauth. Le gros pilier est enserré dans un corset en béton armé pour permettre de remplacer les fondations par du béton.
CONSTRUCTION PAR LA FRANCE DE LA ROUTE DES CRÊTES DES VOSGES. Route militaire stratégique sur le front Est français.
19 janvier 1915 au 8 janvier 1916
BATAILLE DU HARTMANNSWILLERKOPF
De cette date, jusqu’à l’Armistice, les deux camps restent sur leurs positions tout en continuant à guerroyer.
20 juillet au 16 octobre 1915
BATAILLE DU HOERNLESKOPF (Linge)
21 février au 19 décembre 1916
BATAILLE DE VERDUN (300.000 tués & 500.000 blessés)
1er juillet à fin novembre 1916
BATAILLE DE LA SOMME (1.200.000 blessés & tués)
1917-1918
ALBERT SCHWEITZER ET SA FEMME SONT EMPRISONNÉS AU CAMP DE CONCENTRATION DE GARAISON
Dans ce camp sont internés des civils allemands, austro-hongrois et ottomans. Citoyens allemands, les Schweitzer sont considérés comme suspects et emprisonnés par l’armée française.

img-2-small480

SCHWEITZER Albert

16 avril 1917 au 24 octobre 1918
BATAILLES DU CHEMIN DES DAMES (400.000 victimes)
Les combats ont débuté par les terribles combats de Craonne sous le commandement de Nivelle.
Lors des mutineries les soldats français chantaient la « Chanson de Craonne » dont le refrain est :
Adieu la vie, adieu l’amour,
Adieu toutes les femmes
C’est bien fini, c’est pour toujours
De cette guerre infâme
C’est à Craonne sur le plateau
Qu’on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous des condamnés
Nous sommes les sacrifiés
20 mai au 10 juin 1917
MUTINERIES DES SOLDATS FRANÇAIS AU CHEMIN DES DAMES 
  Le Conseil de guerre prononce environ 3500 condamnations dont : 554 peines de mort dont 49 effectives. 1381 peines aux travaux forcés & longues peines de prison.
Les historiens s’accordent à dire que durant toute la guerre, environ 600 soldats français ont été fusillés pour l’exemple.
21/03/1918
DEUXIÈME BATAILLE DE LA MARNE
30/10/1918
MUTINERIE DE LA MARINE ALLEMANDE DANS LE PORT DE KIEL & RÉVOLUTION ALLEMANDE

06/11/1918

Début de grève générale dans plusieurs villes allemandes. Création de Conseils d’ouvriers & de soldats.
09/11/1918
REPUBLIQUE ALLEMANDE
Proclamée à Berlin par Philipp Schneidermann (Spd), Max von Baden annonce l’abdication du Kayser.
10/11/1918
ELSÄSISCHE RÄTEREPUBLIK – République Alsacienne
Soulèvement des Alsaciens & création de Conseils révolutionnaires dans les principales villes. Proclamation de la République d’Alsace devant l’Aubette à Straßburg (Elsäsische Räterepublik)
sa devise : « Ni Allemands, ni Français, ni neutres »

220px-Proclamation_république_(novembre_1918_à_Strasbourg)

11/11/1918
ARMISTICE ENTRE LES BELLIGÉRANTS.
Le nouveau gouvernement allemand signe l’Armistice le 11 novembre jour officiel du début du carnaval.
12/11/1918
CONVOCATION DU NATIONALRAT PAR EUGEN RICKLIN
Ricklin propose de soumettre aux autorités françaises un texte garantissant les droits des Alsaciens-Lorrains. Le texte est refusé par une majorité de parlementaires ne voulant pas froisser la France.
18/11/1918
ÉCRASEMENT DES CONSEILS DE COLMAR, RAPPOLTSWEILER, SCHLETTSTADT & OBERNAI.
21/11/1918
ARRIVÉE DES TROUPES FRANÇAISES À STRASSBURG.
21/11/18
LE CONSEIL DE STRASSBURG CAPITULE. ARRESTATION DES OPPOSANTS.
BILAN DE LA GUERRE : Environs 10 millions de militaires & 9 millions de civils ont été tués.
ALSACIENS-LORRAINS DANS L’ARMÉE FRANÇAISE
18.000 Alsaciens et Lorrains (environs) se sont engagés dans l’armée française. Un certain nombre d’entre eux arrêtés en tant qu’Allemands au début de la guerre ou arrêtés en zone de combat ont été enfermés dans des camps de concentration français. La seule possibilité d’en sortir était de s’engager dans l’armée française.
Ils ont été considérés comme des héros par le gouvernement français.
ALSACIENS-LORRAINS DANS L’ARMÉE ALLEMANDE
380.000 Alsaciens et Lorrains ont été mobilisés dans les armées allemandes. Il y a eu entre 1.000 et 2.000 désertions. Les déserteurs repris recevaient une bonne correction et rentraient dans le rang. La vie d’un soldat était trop importante pour la supprimer.
Les combattants Feldgrau étaient considérés comme des traîtres et des réprouvés. Leur mémoire n’a jamais été honorée.
Décembre 1918
OCCUPATION MILITAIRE DE L’ALSACE PAR LA FRANCE & CONFISCATION DU POUVOIR
EPURATION ETHNIQUE : le droit du sol français est remplacé par le droit du sang
Mise en place de commissions de triage, véritables tribunaux illégaux et début de la « Chasse aux Boches ».
Grâce à de nombreuses dénonciations, environ 110,000 Allemands et Alsaciens germanophiles (hommes, femmes et enfants) furent expulsés.
Ils sont autorisés à partir avec 30 kilos de bagages à main, deux jours de vivre et au maximum 2000 Mark en billets de banque. Leurs biens sont saisis par l’État.
Expulsion des fonctionnaires allemands et leurs familles.
Révocation d’environs 1500 enseignants remplacés par des Français de l’intérieur.
Déchéance de la nationalité française en cas de mariage avec un Allemand.
Francisation systématique des prénoms.
Mise sous séquestre de nombreuses entreprises utiles à la France.
FICHES DOMICILIAIRES
Introduites par les Allemands en juin 1883, elles mentionnent :
Le nom du chef de famille, sa profession, ses date et lieu de naissance.
Idem pour son épouse et ses enfants. Les adresses successives de la famille. Les hospitalisation etc
En 1918, les Français on rajouté sur certaines fiches un coup de tampon  : ÉTRANGER
Ces fiches ont servi à la police pour traquer et expulser tous les indésirables.
FD
Fiche domiciliaire
Décembre 1918
Grèves ouvrières à Mülhausen dans les filatures de la vallée de Thann & dans les mines lorraines, poussées par les soldats démobilisés et les mineurs russes.
Hiver 1918-1919
ÉPIDÉMIE DE GRIPPE ESPAGNOLE
L’Institut Pasteur évalue le nombre de morts à 30 millions soit plus de victimes que la guerre qui vient de s’achever.
28/06/19
ANNEXION DE L’ALSACE A LA FRANCE (Traité de Versailles, article 27)
RAYMOND POINCARÉ président de la République française.
1919-1939
DISCRIMINATIONS RACIALES EN ALSACE
Les Allemands nés ou domiciliés en Alsace-Lorraine, même s’ils ont été indigénat alsacien-lorrain n’acquièrent pas la nationalité française par l’effet de retour de l’Alsace-Lorraine à la France.
Ils ne peuvent obtenir cette nationalité que par voie de naturalisation, à condition d’être domiciliés en Alsace-Lorraine depuis une date antérieure au 3 août 1914 et justifient une résidence non interrompue sur le territoire réintégré pendant trois années à compter du 11 novembre 1918.
La France assurera seule leur protection diplomatique et consulaire à partir de la date de leur demande de naturalisation. (Annexes de l’article 79 du Traité de Versailles de 1919)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :